Retable du maître Autel
Retable du maître Autel
La partie bois du retable se compose :
-de
colonnes cannelées dont la base est composée de feuilles de lauriers, reposant sur
-des
caissons, représentant des chapelets (colliers de billes) coiffés de têtes d'angelots ailées (putti) et contenant des IHS surmontant des "radis", ou coeurs, à trois tiges, formées de clous,
-des
chapiteaux ouvragés,
-un
linteau supérieur aux trois putti, comportant la date 1631,
-un tympan composé de
triangles et un écusson représentant un rapace (un phénix), les serres agrippées sur un objet écailleux (ressemblant à une pomme de pin). La présence du phénix est validée, sous forme de son équivalent botanique, par les deux palmes entourant le rapace qui s'accroche en réalité au tronc d'un palmier. En effet ce palmier est un Phoenix ou phénix...

Le
tableau représente une Assomption ou Apparition de la Vierge à l'Enfant, enfant tenant dans sa main gauche un bouquet, entourée de six anges et surmontée de Dieu le Père et du Saint Esprit sous forme de Colombe.
La partie basse du tableau montre trois personnages :
-
Saint Sébastien à droite, criblé de flèches, regardant le spectateur,
-
Saint Barthélemy* à gauche, en prière tenant un couteau entre ses mains jointes, regardant la Vierge,
-un
évêque agenouillé, en tenue de visite pastorale, tenant un livre ouvert.
Il est quasiment certain que cet évêque soit l'
Archevêque de Narbonne* de l'époque (1628-1659) Claude de Rebé. Personnage important des Etats du Languedoc (président-né), Chevalier de l'Ordre du Saint Esprit, on ignore, pour l'instant, pourquoi il se trouve représenté à Palairac.
Pour justifier la richesse du mobilier de l'église, une légende populaire rapporte que
Louis XIV serait venu visiter Palairac et aurait offert ce mobilier. Si Colbert, via César d'Arçon, a effectivement fait exploiter la mine d'argent de La Canal, cette visite royale à la mine et au village n'est pas attestée. Un don de ce retable par Claude de Rebé serait plus plausible et respecterait mieux les dates.
Derrière le retable se trouve une petite fenêtre, qui, dans les temps anciens, semblait avoir une fonction.
Voir la fenêtre
Archevêque Claude de Rebé
Date 1631
Caisson
Plan église | Chapelle Saint Roch | Chapelle de la Vierge | Choeur | Nef | Clocher
* Recherches de Monsieur François Amigues Conservateur des Objets d'Art de l'Aude
Phénix
Le tableau dans l'atelier de restauration. Il serait l'oeuvre du peintre narbonnais Pierre Lavergne.
Eglise Saint Saturnin de Palairac
Eglise Saint Saturnin de Palairac